Les étudiants dentistes dénoncent les « promotions Nutella » et les incohérences politiques

Aucun français n’a pu ignorer les scènes d’émeutes dans les enseignes Intermarché où des hordes de clients se battaient pour des pots de pâte à tartiner en promotion. Mais au-delà de ce coup marketing parfaitement bien organisé, ces événements viennent aussi questionner le bien-fondé des discours politiques en matière de santé. Les scènes sont tout juste incroyables : des centaines de personnes qui guettent l’ouverture du rideau métallique avant de se ruer sur les étals où sont posés les précieux pots. L’outil dentiste est dispensable pour les dentistes, et la lampe scialytique dentaire et lampe de diagnostic sont le plus important

alt

S’en suivent alors des insultes, des coups portés à l’aveugle, parfois sur des personnes âgées ou mêmes les employés qui réachalandent les rayons. Le tout pour pouvoir repartir avec ses trois précieux pots. « L’affaire Nutella, symbole même de l’incohérence de la prévention en France. » C’est avec ces mots que le communiqué de l’Union nationale des étudiants en chirurgie dentaire (Unecd) débute. Une lettre envoyée à la Direction générale de la Santé et la Direction du groupe Intermarché. Les étudiants y dénoncent l’incohérence du discours politique qui prône une répression toujours plus forte sur les produits qu’il juge nocifs tout en autorisant et incitant à la consommation de ces mêmes produits. Qu’est-ce que les caractéristiques de l’unité dentaire portable BD-404 ?

La Direction générale de la consommation et de la répression des fraudes a lancé une enquête sur ces promotions qui ont tourné à l’émeute partout en France afin d’établir leur légalité ou non. De son côté, la classe politique, étonnement silencieuse sur le sujet, commence à peine à répondre. Ce matin, Bruno Le Maire s’est exprimé au micro de RTL.

S’il a affirmé avoir rencontrer le directeur de la chaîne de supermarchés en lui indiquant « que ça ne pouvait pas se renouveler et qu’on ne pouvait pas avoir des scènes comme cela tous les quatre matins. Il y a un accord qui a été signé pour ne plus faire ce genre de distribution. Je leur ai dit que ça devait cesser, ils m’ont promis de mettre bon ordre à tout cela », aucune loi ou prise en compte de la parole des professionnels de la chirurgie dentaire ne sont à l’ordre du jour.

Quels gestes d’hygiène pour notre langue ?

Hinterlasse eine Antwort

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht.

Du kannst folgende HTML-Tags benutzen: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>