Le profil du nouveau chirurgien-dentiste de Fyé fait tiquer

Un train peut en cacher un autre : c’est l’avertissement qui est donné aux automobilistes au pied d’un passage à niveau. Cette formule a paru s’appliquer à l’information, lors de la dernière -et dense- assemblée de la communauté de communes Haute Sarthe Alpes Mancelles (CCHSAM). En effet, derrière l’annonce, par son Président Philippe Martin, de l’arrivée d’un nouveau chirurgien-dentiste à Fyé, celui-ci a eu d’autres renseignements à donner. L’outil dentiste est dispensable pour les dentistes, et la lampe scialytique dentaire et lampe de diagnostic sont le plus important.

alt

Voilà d’abord l’information qu’a donnée le Président Philippe Martin pour demander aux élus communautaires réunis en assemblée lundi 15 janvier s’ils étaient, oui ou non, d’accord pour que la communauté de communes Haute Sarthe Alpes Mancelles (CCHSAM) mette à disposition du chirurgien-dentiste un plateau technique à plus de 47 000 € contre un loyer mensuel de plus de 650 €. M. Martin a aussi précisé que le matériel en question avait été trouvé à Caen, dans le Calvados. Avant d’ajouter un ultime élément, qui pouvait, lui, davantage servir à ce qu’on se forge un point de vue. QUELS SONT LES TYPES DE TRAITEMENTS DE BLANCHIMENT ?

Sa question, le maire de Fresnay-sur-Sarthe Fabienne Labrette-Ménager l’a posée plutôt avec tact alors que l’annonce de l’âge du nouvel arrivant venait forcément de déclencher de gros murmures dans la salle Loisirs et culture de Beaumont-sur-Sarthe. Le 1er Vice-Président François Robin s’est montré très favorable à la proposition de l’élue fresnoise, en rappelant qu’il faudrait cependant se contenter d’inciter le professionnel de santé car on ne pouvait rien lui imposer.

Mêmes précautions de formulation pour le 1er adjoint de Fresnay Gérard Bourgeteau, qui s’est strictement inquiété de savoir si le Dr Mousseau exercerait en étant libéral ou salarié. En répondant que le nouveau venu serait un libéral, le Président Martin a fait savoir que, s’il arrivait de la région parisienne, « il a (vait) des attaches » sur le territoire.

C’était mélanger les choux et les carottes pour réduire l’effet potentiel d’une précision moins enthousiasmante. D’autant que celle qui allait suivre pouvait elle aussi heurter. « Le Dr Mousseau sera absent une journée par semaine… ». Dans les rangs des élus, les murmures qui ont aussitôt enflé ont fait hâter le pas à Philippe Martin, qui n’en avait pas fini. « … mais le Dr Mousseau travaillera à temps plein et assurera des soins le samedi matin ». Le ton des murmures a baissé.

Le traitement et chirurgie parodontale

 

Hinterlasse eine Antwort

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht.

Du kannst folgende HTML-Tags benutzen: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>