La fracture derrière la facture du dentiste

D’un côté, la gauche qui parle de précarité et de solidarité. De l’autre, la droite qui rétorque ponction fiscale et responsabilité personnelle. Chaque camp descend dans l’arène avec ses arguments fétiches pour ou contre le remboursement des soins dentaires, sur lequel les Vaudois voteront le 4 mars. Mais depuis le dépôt de l’initiative de la gauche en 2014, de nouveaux acteurs ont fait leur apparition: les dentistes. Farouchement opposés à cette initiative, ils se sont alliés à la droite et au patronat pour mettre de gros moyens dans la campagne. L’outil dentiste est dispensable pour les dentistes, et la lampe scialytique dentaire et lampe de diagnostic sont le plus important

alt

Leur présence sert en fait aux opposants à donner du crédit à des arguments discutables: un brossage des dents minutieux et un passage régulier chez l’hygiéniste suffisent pour éviter de nombreux soucis. En cas de oui le 4 mars, les assurés précautionneux payeraient ainsi pour les moins soigneux. Au mieux, il s’agit d’une sottise et au pire d’un mensonge. De la part des professionnels de la santé, cela revient à militer contre tout système d’assurance. Pourquoi devrions-nous rembourser un cancer du poumon à un fumeur? Ou une rupture de ligaments à un sportif? Quelles sont les caractéristiques de loupe binoculaire FD-503G ?

Après s’être renseigné sur les remboursements de la Sécu et de sa mutuelle, il a vite vu qu’il ne pourrait pas engager de tels frais. Mais son dentiste, qui lui-même ne pose pas de prothèses, lui a dit : “à ce jour, seuls les implants sont envisageables”… “Et bien, je reste édenté, en attendant des jours meilleurs”, résume-t-il, précisant que ce n’est pas gênant d’un point de vue esthétique, puisque qu’il s’agit de molaires. Finalement, Bertrand s’est dit qu’il fallait bien que les étudiants chirurgiens-dentistes “s’entraînent sur des cobayes”. Pourquoi pas sur lui ? Il a envoyé son dossier à la faculté de Lyon, ne sait pas encore combien cela va lui coûter, mais son dentiste lui a dit que ce serait moins cher.

Mais, d’autre part, pas besoin d’avoir suivi des années d’études de médecine dentaire pour savoir que nous ne sommes pas tous égaux face à la maladie. Les témoignages que nous publions aujourd’hui le démontrent. Sans compter que de nombreux autres facteurs rentrent en compte: le revenu, l’éducation, un coup dur, la perte d’un job, un accident, etc. Peut-être cette campagne permettra-t-elle aux dentistes de réaliser qui se cache derrière leurs listes de débiteurs. Et que, souvent, chacun d’eux sait se brosser les dents.

QUELLES SONT LES RISQUES INFECTIEUX EN PRATIQUE DENTAIRE ?

Hinterlasse eine Antwort

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht.

Du kannst folgende HTML-Tags benutzen: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>