Alle Artikel von zhumen

Les couronnes dentaires : quand, comment, pourquoi ?

Une couronne dentaire est une prothèse semblable à un chapeau qui a la forme d’une vraie dent. Une couronne est placée au-dessus d’une dent endommagée par une carie ou par une fracture, pour recouvrir et protéger celle-ci en reconstituant sa forme, son esthétisme, sa taille et sa force. Une fois cimentée, une couronne dentaire recouvre entièrement la portion de la dent qui est au-dessus de la gencive. La porcelaine est le matériau qui est principalement utilisé pour la fabrication de couronnes puisqu’elle a les qualités les plus esthétiques. Une couronne ressemble donc à une dent réelle, par sa forme et sa couleur. Quand vous avez besoin de comprendre en détail, vous pouvez vérifier plus de camera dentaire sur www.athenadental.fr

alt

La pose de la couronne permet de préserver la dent, mais aussi de protéger la structure dentaire de la mâchoire. Une dent dévitalisée qui n’est pas protégée par une couronne se brisera par petits bouts jusqu’à ce que le dentiste soit obligé de l’enlever complètement. Les couronnes dentaires permettent aussi de limiter les problèmes qu’elle peut apporter aux autres dents en santé. En effet, une dent malade, si elle n’est pas protégée par une couronne dentaire, risque d’endommager les autres dents, un peu comme une grippe qui se propage.

Elle est fixée avec du ciment ou est collée. Elle est fabriquée avec de nombreux matériaux et peut remplacer une ou plusieurs dents. Si la racine de la dent peut être conservée, on pourra placer la couronne sur un pivot dentaire. Elle peut également être réalisée après la pose d’un implant lorsque la dent a été extraite. La racine n’existant plus, celle-ci  est remplacée par un implant sur lequel on pose ensuite la couronne.

Une inquiétude principale lors d’une visite chez le dentiste est le coût. En effet, seuls 39% des Québécois de plus de 45 ans ont une assurance qui couvre les frais dentaires. Pour la même catégorie d’âge, le chiffre s’élève à 61% dans le reste du pays. Cependant, la pose de couronne dentaire est essentielle à votre santé buccodentaire et elle peut vous éviter bien des coûts en réparation, extraction ou implant dans le futur.

Hygiène dentaire : comment utiliser le fil dentaire

 

Les dangers du blanchiment des dents

Si vos dents vous semblent ternes, vous pouvez les blanchir en utilisant un produit à base de peroxyde d’hydrogène. On peut facilement trouver ce dernier dans les bains de bouche vendus en grandes surfaces pour avoir des dents blanches. Mais soyez prudent, car l’usage du blanchissement des dents n’est pas sans danger.

Plus il contient ou libère du peroxyde d’hydrogène, plus le produit est efficace…et potentiellement dangereux. Des risques qui justifient une surveillance accrue des produits mis sur le marché par l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) et la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) depuis septembre 2011. Selon la législation européenne, seul le chirurgien-dentiste est habilité à utiliser des produits contenant ou libérant une concentration supérieure à 0.1% de peroxyde d’oxygène. Vous pouvez vérifier plus de Thermoformeuse dentaire sur outil dentiste.

alt

Contre-indications au blanchissement des dents Dans certains cas, le blanchissement des dents peut être vivement déconseillé, voire interdit. Il risque en effet d’altérer les restaurations dentaires faites en ciment ou en matériaux composites. Les enfants de moins de 16 ans devraient également éviter les blanchissements, car leurs dents sont encore hypersensibles. Enfin, si vous souffrez de gingivite, votre dentiste attendra que votre gencive soit complètement rétablie avant de procéder à un blanchissement des dents.

La meilleure chose à faire est de rester vigilant et de ne pas chercher à se blanchir les dents trop souvent. À terme, vous finiriez par abîmer l’émail de vos dents, ce qui provoquerait des recolorations encore plus rapides. L’Agence française de sécurité sanitaire de produits de la santé recommande de limiter le blanchissement de dents à quelques usages dans l’année et de toujours demander l’avis de son dentiste.

Et précise qu’une exposition trop longue et trop fréquente expose à un risque de recoloration plus rapide des dents. De même, le blanchiment des dents peut être contre-indiqué dans certains cas. Le produit serait particulièrement nocif sur les dents présentant des caries, des lésions d’usure ou une hypersensibilité. Compte-tenu de ces risques, veillez à prendre rendez-vous chez votre chirurgien-dentiste avant de débuter un traitement d’éclaircissement dentaire !

Contre le mal de dents : l’huile essentielle de girofle

 

La carie de la petite enfance

Tout humain peut avoir une carie, parce que tout humain possède des dents. Toutefois, les enfants âgés de 0 à 4 ans peuvent souffrir d’une différente sorte de carie, nommée Carie de la petite enfance. (CPE) Si vous êtes parents d’un jeune enfant, votre professionnel de la santé bucco-dentaire du groupe dentaire API pourra vous informer sur ce type de carie selon la condition de votre enfant. Néanmoins, en voici les grandes lignes. Quand vous souhaitez savoir beaucoup,vous pouvez chercher plus de nettoyeur ultrason sur www.athenadental.fr

alt

L’utilisation du biberon favorise un contact prolongé entre le liquide de celui-ci et la surface des dents. C’est un type de carie très agressif et a tendance à se propager rapidement. Il y a des preuves scientifiques qui démontrent que la carie de la petite enfance est une maladie infectieuse et contagieuse. L’agent infectieux principal est la bactérie Streptococcus mutans qui, en utilisant le sucre, déminéralise l’émail des dents et initialise la carie dentaire.

Il faut faire davantage attention quant à l’apparition d’une CPE chez un jeune enfant, étant donné la quantité notable de sucre qui se retrouve dans son alimentation : lait maternel, nourriture pour bébé, lait de vache et jus de fruits. Tout d’abord, pour une santé bucco-dentaire optimale chez l’enfant, il est conseillé de nettoyer la bouche et les dents de son enfant après qu’il aie été nourri. De plus, il vaut mieux de lui retirer le biberon ou le sein lorsque le bébé s’endort lors de l’allaitement.

Même le lait contient des sucres naturels qui pourraient déclencher la carie du biberon s’ils sont en contact prolongé avec les dents. Si le liquide a en plus du sucre ajouté, comme les boissons aux fruits, les liqueurs douces ou de l’eau sucrée, le risque de développer la carie du biberon s’accroît encore plus. Ce n’est pas seulement ce qui est mis dans un biberon qui peut causer la carie, mais aussi la fréquence qu’on donne le biberon à un bébé, et combien de temps à chaque fois. Plus longtemps, ou plus fréquemment qu’il y a contact entre une dent et un liquide sucré, plus celle-là risque d’être cariée.

Protéger ses dents en trois grandes résolutions

 

 

La santé dentaire en voyage

Si vous voulez être certain de n’avoir aucun souci lorsque vous êtes à l’extérieur du pays, vous pouvez aller vous faire examiner par votre dentiste avant votre départ. Selon votre condition, prévoyez votre rendez-vous au moins un mois ou deux en avance, afin de vous préparer à toute éventualité d’intervention requise. Votre dentiste saura vous aiguiller sur les ajustements à faire sur votre santé dentaire après un examen, mais informez-le des destinations vers lesquelles vous voyagez. Il sera ainsi en mesure de vous informer sur certaines précautions à prendre. Il est également conseillé de vérifier auprès de votre assureur, parce que certains d’entre eux ne couvrent pas les soins médicaux et dentaires donnés à l’étranger. Le matériel dentaire est dispensable pour les dentistes, et le stérilisation autoclave est le plus important.

alt

D’abord, Santé Canada recommande de consulter préalablement votre dentiste qui pourra vous faire un examen général de la bouche. Puis, de consulter un professionnel de la santé ou une clinique santé-voyage 6 semaines avant votre départ. Ainsi, l’information sur les risques accourus vous sera donnée. Au besoin, vous recevrez les traitements ou vaccins nécessaires afin de prévenir toute complication ou transmission d’infection. Notez qu’au Canada, les règles de salubrités et leur contrôle sont très élevées. Il est donc possible, que dans certains pays du monde, ces normes ne soient pas égalées.

Comme pour n’importe quel voyage, notez bien tous les numéros de chaque ambassade, consulat ou haut commissariat du Canada situés aux endroits que vous allez fréquenter. Ils peuvent vous fournir de l’aide si vous avez à chercher un dentiste crédible dans les environs. Il se peut que vous n’ayez pas le choix de consulter un dentiste à l’étranger pour une urgence. Parce que les normes diffèrent d’un pays à l’autre, nous dressons ici une liste des points que vous devriez surveiller dans le cas d’une visite impromptue chez un dentiste.

Il est possible de contacter diverses maladies durant un voyage à l’étranger, notamment dans les zones tropicales. Pour préserver sa santé en voyage, il est parfois nécessaire de faire quelques vaccins, protégeant contre des maladies aux complications parfois sévères.

La sécheresse des muqueuses en débat

 

Pour un cœur en bonne santé, attention aux infections dentaires

Les bactéries buccales génèrent une inflammation, laquelle détruit petit à petit le tissu de soutien des dents. Résultat, les dents tiennent mal et tendent à se déchausser. Le signe évocateur de ces inflammations gingivales est une gencive douloureuse, rouge et gonflée, qui saigne très facilement, rendant le brossage des dents particulièrement difficile. Des chercheurs ont précisément souhaité savoir si, à la suite d’une maladie cardiaque, les rechutes étaient associées à la présence de parodontite.  Vous pouvez vérifier plus de localisateur apex sur matériel dentaire.

alt

Leur étude établit un lien direct entre des maladies de dents et le syndrome coronarien aigu (SCA), qui décrit tout problème de santé résultant de la réduction soudaine de l’apport sanguin au cœur (angine de poitrine, crise cardiaque). Or, ces infections dentaires sont assez fréquentes et dans la plupart des cas asymptomatiques, et c’est pour cela qu’elles se détectent des années seulement après leur apparition. Les chercheurs se sont intéressés à l’une d’elles en particulier.

Dans les deux premiers cas, il existe au préalable un souffle à l’auscultation du cœur, que l’on appelle organique, mais il faut savoir qu’un souffle peut être également entendu sur un cœur normal; on parle alors de souffle fonctionnel, et il n’a aucune conséquence. Cette greffe bactérienne sur la couche la plus interne du cœur, directement au contact du sang, l’endocarde, s’appelle endocardite infectieuse (EI).  Elle réclame toujours un traitement antibiotique lourd, débuté par voie intra-veineuse, et prolongé (40 jours).

La parodontite apicale est une infection de la racine de la dent liée à une réaction de défense du corps contre une infection microbienne dans la pulpe dentaire. Elle est associée la plupart du temps à la présence de caries ou à des maladies parodontales. “On parle de maladie parodontale lorsque la gencive, le ligament alvéolo-dentaire et/ou l’os entourant la dent sont atteints par une inflammation ou une infection”, explique l’UFSBD (Union française pour la santé bucco-dentaire). La gingivite, qui correspond à une inflammation de la gencive qui devient rouge foncé et saigne au moindre contact, est le premier stade des maladies parodontales.

Les chercheurs ont également découvert que les infections de la pointe de racine dentaire étaient corrélées à un taux élevé d’anticorps liés à des bactéries provoquant des infections. Cela montre que les infections bucco-dentaires affectent d’autres parties du corps également.

Comment brosser ses dents avec des broches ?

Le parcours du combattant des patients handicapés

Pour accéder en fauteuil roulant à ce bureau de poste de Pantin (Seine-Saint-Denis), Nathalie Devienne utilise la rampe d’accès destinée aux handicapés. Sauf que, à l’entrée du bâtiment, elle doit demander de l’aide, faute de pouvoiractionner la lourde porte métallique qui ne s’ouvre que vers l’extérieur. Quand vous souhaitez savoir beaucoup, vous pouvez chercher plus de eclairage dentaire sur outil dentiste.

alt

Prendre en charge un patient handicapé ne demande aucun outillage spécifique, seulement un peu de créativité et un certain sens de l’adaptation. Quel que soit le handicap, la gêne ou la douleur, cela se communique et certains signes parlent d’eux-mêmes. Pour les patients handicapés, la prévention en matière bucco-dentaire est primordiale car une simple carie peut avoir des effets désastreux.

“Dans certains types de handicap, il y a des pathologies générales associées pour lesquelles il peut être très dangereux d’avoir un foyer infectieux dentaire”, confie le Dr Philippe Guyet “Dans le cas de la trisomie par exemple où très fréquemment il y a des pathologies cardiaques, comme les bactéries dentaires adorent le cœur, les yeux, les articulations, on peut se retrouver avec une grave infection cardiaque à la suite d’une dent non soignée”.

Ce parcours du combattant dont relève le quotidien des handicapés devrait bientôt disparaître. La loi sur le handicap votée en 2005 impose aux transports et aux établissements en accès public de s’adapter d’ici à 2015. L’APF craint que l’échéance ne soit pas respectée. Selon la même loi, les communes devaient avoir établi un plan de mise en accessibilité de leur voirie avant la fin 2009. Rares sont celles qui ont respecté cette obligation.

Les bus et les RER, en revanche, sont, selon le STIF, “totalement accessibles”. Tous les bus disposent d’un plancher placé à hauteur du trottoir et la majorité des arrêts comme des stations du réseau ferré ont fait l’objet d’aménagements. Les travaux coûtent cher, souligne l’autorité organisatrice des transports parisiens, qui évalue à 2 milliards d’euros le budget total nécessaire à son schéma directeur de l’accessibilité voté en 2008.

Comme à Québec, la pizzeria Geppetto vient de renouveler son décor sans aménager d’accès adéquat aux handicapés. « La Ville ne devrait même pas délivrer de permis de construction quand des commerces font des travaux majeurs et omettent de penser à ça, se fâche M. Leclerc. Il faut revoir le Code du bâtiment, mais aussi que les architectes, les entrepreneurs et les propriétaires soient plus responsables. »

Les broches, c’est aussi pour les adultes!

Guide d’achat : privilégier sa santé dentaire à moindre coût ?

Il existe de nombreux produits de santé dentaire disponibles sur le marché à des coûts variables. Comme c’est le cas pour beaucoup de produits, il pourrait être avantageux de se les procurer à moindre coût. Toutefois, du côté de la santé dentaire, c’est tout autre. Les produits sont surtout conçus en fonction des attributs uniques à chaque personne. Il est donc essentiel de choisir des produits pouvant bien convenir à nos besoins.  Vous pouvez vérifier plus de Loupes dentaires sur outil dentiste.

alt

Une bonne santé dentaire s’avère un investissement ! Voici un petit guide non exhaustif de nos conseils quant à l’achat des produits utiles à la santé dentaire. Tout d’abord, pour s’assurer de la qualité des produits offerts, il est important que vous vous procuriez des produits portant le sceau de l’Association dentaire canadienne (ADC). Ceux-ci ont été conçus en suivant des normes précises, leur efficacité est ainsi garantie. Le choix de votre brosse à dents doit aller de pair avec les points que votre dentiste vous a conseillé de surveiller.

Par exemple, si vos dents sont sensibles, ou que vous avez des problèmes touchant la gencive (hypersensibilité dentinaire, gencives rouges et douloureuses), il est recommandé que vous choisissiez une brosse à dents avec des poils très fins.   Lors de l’achat d’une brosse à dents, le plus important facteur à considérer est le confort. Il est important que votre brossage soit confortable. Si l’usage de la brosse à dents devient pénible ou douloureux, changez de brosse à dents !

Si vous éprouvez des difficultés au niveau du brossage, ou que vous avez des problèmes de motricité, l’achat d’une brosse à dents électrique s’avère un bon investissement. De plus, il a été prouvé qu’une brosse à dents électrique peut retirer environ 2,5 fois plus de plaque dentaire qu’une brosse à dents électrique manuelle.  Toutefois, tout réside dans la technique de brossage!  Des dentifrices sont également vendus pour améliorer le blanchiment des dents, mais attention! Ceux-ci sont parfois conçus dans un but purement esthétique, et ne protègent en rien la dent et son émail. De plus en plus de personnes se tournent aussi vers le « bio » dans leurs achats.

Les brossettes sont-elles irritantes pour les gencives ?

La santé buccodentaire – pour vivre en santé

Les problèmes de santé buccodentaire peuvent avoir des répercussions sur la qualité de vie. La douleur buccale, les dents manquantes ou les infections de la bouche peuvent avoir un effet sur la façon de parler, de manger et de se conduire en société. Ces ennuis de santé buccodentaire peuvent diminuer la qualité de vie d’une personne, car ils affectent son bien-être physique, mental et social. Les maladies buccodentaires, comme les autres maladies, doivent être traitées. Une infection chronique, y compris dans la bouche, est un problème grave qui ne doit pas être pris à la légère. Quand vous souhaitez savoir beaucoup, vous pouvez chercher plus de Turbine dentaire sur www.athenadental.fr

alt

Une alimentation faible en aliments sucrés et la consommation réduite de boissons gazeuses, énergisantes ou de jus, favorisent la santé des dents. Selon la fréquence et le moment où les aliments sont ingérés, ils constituent un risque pour la santé buccodentaire en favorisant la carie et l’érosion des dents.1  Il est donc important de limiter la fréquence de consommation de ces aliments et d’éviter d’en prendre en dehors des repas.

Avec le vieillissement, les personnes consomment de plus en plus de médicaments. Certains de ces médicaments assèchent de la bouche (xérostomie). Le fait d’avoir moins de salive dans la bouche, le manque d’hygiène buccale et la consommation fréquente d’aliments sucrés favorisent le développement des caries, des maladies des gencives et des infections buccales. En plus, la difficulté ou l’incapacité à prendre soin de soi contribue à la détérioration rapide de la santé buccale. Pour cela, il est important d’examiner régulièrement votre bouche, ainsi que la bouche de votre proche, s’il présente une perte d’autonomie.

Les boissons gazeuses—même les versions sans sucre—renferment de l’acide qui ronge l’émail des dents. Si vous en buvez, avalez rapidement et utilisez une paille pour éviter un contact prolongé avec les dents. Même si les chercheurs commencent seulement à comprendre ces liens, il est prouvé que les maladies buccodentaires peuvent aggraver les autres problèmes de santé et que la santé buccodentaire est une composante importante d’une vie saine.

N’attendez pas de souffrir d’un mal de dent ou d’avoir besoin de soins dentaires d’urgence pour trouver un dentiste. Consultez vos amis, vos proches, vos voisins ou vos collègues. Si vous déménagez, demandez à votre dentiste actuel s’il peut vous adresser à un dentiste de votre nouvelle région.

Les raisons de surveiller la santé bucco-dentaire des seniors

Pourquoi remplacer une dent manquante ?

La perte d’une dent (ou édentation) peut sembler un évènement anodin, surtout lorsqu’il s’agit d’une seule dent et qu’elle est peu visible. Mais puisqu’il manque alors une pièce de cet ensemble, tout l’équilibre de la bouche en est perturbé. Une dent absente est la conséquence de la perte de la racine de la dent en question. Cette racine a été perdue à la suite d’un choc, d’une carie importante ou d’une maladie parodontale (infection des tissus de soutien de la dent) menant au déchaussement. Le matériel dentaire est dispensable pour les dentistes, et le moteur endodontie est le plus important.

alt

On pourrait être porté à croire que le fait de perdre une dent qui n’est pas visible n’aura pas de conséquence sur notre santé bucco-dentaire, mais c’est complètement faux. En effet, la perte d’une dent peut avoir de grandes conséquences au point de vue fonctionnel et esthétique, et ce, si aucune action n’est entreprise pour la remplacer.

L’absence d’une dent a de nombreuses conséquences car naturellement, les mâchoires vont chercher à se rééquilibrer et combler les trous. Au bout de quelques mois, les dents voisines vont se déplacer, se desserrer jusqu’à boucher le trou laissé par l’ancienne dent extraite. Les dents vont s’écarter pour combler l’espace vide, créant des fossés entre chaque dent en favorisant la formation de bourrage alimentaire suivi de douleurs et finalement de caries.

En plus de ces perturbations au niveau fonctionnel, la perte d’une dent peut grandement perturber l’aspect esthétique des dents. En effet, le déplacement des dents pour combler l’espace laissé par la dent manquante modifiera l’alignement du sourire. Une dent manquante doit à tout prix être remplacée pour éviter les effets mentionnés précédemment. Plusieurs options de remplacement sont offertes, dépendamment de l’état de la santé bucco-dentaire du patient.

Les ponts dentaires peuvent être amovibles, ils sont alors fixés grâce à des crochets métalliques qui leur permettent de tenir en place. Ils peuvent également être fixes, ils sont alors fabriqués en composite puis fixés de façon permanente à l’aide d’un ciment.  Les ponts dentaires constituent une solution efficace et esthétique puisqu’ils peuvent être fabriqués et posés en quelques rendez-vous.

7 habitudes pour avoir des dents et des gencives en santé

Fluor et santé bucco-dentaire : ce qu’il faut savoir

Une bonne santé bucco-dentaire passe par la combinaison de plusieurs éléments qui contribuent à renforcer les dents, à limiter les risques des maladies qui affectent les dents et les gencives, tout en vous conférant un sourire de rêve. Dans ce cadre figure le fluor, un élément qui est essentiel au maintien d’une bonne santé bucco-dentaire.  Vous pouvez bien comprendre plus de lampe blanchiment dentaire sur www.athenadental.fr

alt

Les recherches modernes en dentisterie soulignent l’importance du fluor dans le maintien d’une bonne hygiène bucco-dentaire. Présent dans l’eau, le sel de table, le dentifrice, certains rince-bouche et plusieurs autres produits que nous consommons au quotidien, le fluor renforce les dents, l’émail dentaire et les protège contre la formation de caries. Reconnu pour ses multiples bienfaits, le fluor est l’un des piliers d’une bonne santé bucco-dentaire. Cependant, plusieurs fausses croyances entourent le fluor et certaines personnes croient à tort qu’il est dangereux pour notre santé.

Le fluor est présent dans plusieurs éléments que nous ingérons chaque jour, tel que le sel de table, l’eau que nous buvons, mais aussi sous forme de médicaments, dans le dentifrice et dans les bains de bouche fluorés. En consommant ces éléments, le fluor s’intègre à l’émail de nos dents. En application locale ou par voie orale, le fluor est indispensable pour votre santé bucco-dentaire.

Bien que le fluor soit un élément capital pour la fortification de vos dents et contre les agressions des bactéries causant la carie, il est essentiel de faire attention aux doses contenues dans les produits que vous consommez pour prévenir la fluorose, affection qui touche les dents et les sensibilise, suite à un excès de fluor. Dans ce cadre, votre dentiste veillera à ce que vous respectiez la dose normale de fluor à consommer et vous donnera des conseils pratiques pour jouir des bienfaits du fluor, tout en évitant les conséquences qu’un excès pourrait entraîner.

En effet, il est la personne indiquée pour vérifier avec vous que vous profitez de ses bienfaits.   Les risques associés à une surdose de fluor sont plus présents chez les jeunes enfants, puisqu’ils risquent d’avaler le dentifrice lors du brossage de leurs dents.

Traitement d’orthodontie : prendre une décision éclairée